Moment d’échanges, de rencontres et de découverte des dernières innovations en matière de prévention, de sécurité et de qualité de vie au travail, le salon Préventica s’est tenu du 22 au 24 juin à Eurexpo Lyon. La Fondation du BTP participait à ce rendez-vous incontournable de la prévention des risques. Retour en images.

Une fréquentation à la baisse mais des visiteurs impliqués

Premier constat : exposants et visiteurs avaient bien répondu « présent » dans les allées de Préventica. Cependant, même si la fréquentation n’a pas atteint le foisonnement d’un salon « d’avant-Covid », les professionnels de la prévention étaient nombreux à avoir fait le déplacement, pour développer une idée, un projet ou nouer un partenariat. 

La réalité virtuelle : pour se former sans danger

Sur le stand de la Fondation du BTP, la société strasbourgeoise Virtual Création proposait une immersion sur un chantier, destinée en premier lieu aux professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Au programme, une chasse aux risques (rue à traverser, tranchée à franchir, tractopelle à contourner…) et des frissons, quand, malgré la prudence des participants, l’accident se produisait. 

La réalité virtuelle est une « bonne façon de capter l’attention des apprenants », souligne Stephan Joanny, créateur et gérant de ViRtual Création, qui a conçu les 40 scènes de chantier disponibles en collaboration avec des entreprises de la construction pour rester au plus près de la réalité du terrain. 

 « Les apprenants sont plongés au cœur même de leur formation. La réalité virtuelle permet de se confronter au risque, d’expérimenter le danger sans en subir les conséquences »

Stephan Joanny

Gérant de ViRtual Création

Tout au long des trois jours de salon, de nombreux visiteurs ont pu s’essayer à la réalité virtuelle – et constater que disposer des plots de chantier en toute sécurité le long d’une rue passante ou changer la courroie d’un engin sans y laisser une main (même virtuelle) était plus difficile qu’attendu !

Un témoignage fort sur l’addiction et comment s’en sortir

Autre grand moment de ces trois jours de Préventica, la conférence de Laurence Cottet, fondatrice du mouvement Janvier sobre, marraine de l’opération « Déclic addictions » de la Fondation du BTP, et patiente-experte en addictologie au CHU de Grenoble. 
Plusieurs dizaines de spectateurs ont assisté à la session, portée par le témoignage fort et sans détour de Laurence Cottet. Cette ex-cadre du BTP a souffert d’alcoolisme pendant 15 ans avant de pouvoir remonter la pente.
Abstinente depuis une douzaine d’années, elle se consacre désormais à la prévention de l’addiction et à la promotion d’une
« sobriété heureuse ». Sa parole a su toucher les spectateurs et plus d’un sont venus à sa rencontre lors du cocktail qui suivi la conférence, sur le stand de la Fondation.

Vous avez manqué Préventica Lyon 2021 ? Pas de panique ! Vous pouvez revivre le salon en vous connectant ici ou participer à la semaine virtuelle de Préventica, du 5 au 9 juillet 2021. 

Catégories : Actualités